AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dictionnaire du Football

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 35
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Dictionnaire du Football   Lun 13 Aoû - 17:24

Aile de pigeon : Terme désignant un jonglage avec le ballon, le joueur frappant la balle vers le haut en lançant sa jambe vers l'arrière. Le ballon est frappé par dessous avec le talon ou la plante du pied.

Amorti : Contrôle de la balle pour éviter qu'elle ne rebondisse.

Anti-jeu : Conduite antisportive. On considère comme un acte d'anti-jeu tout geste délibérément fautif visant à empêcher l'adversaire de jouer : retenir un joueur adverse par le maillot en pleine course, le tacler brutalement par derrière alors qu'il s'élançait seul vers le but, etc. (Un tel geste est normalement synonyme de carton rouge direct.) On taxe aussi parfois d'anti-jeu une équipe qui, menant au score, tente de gagner du temps en ralentissant le jeu ou en faisant durer au maximum les séquences d'arrêt de jeu.

Appel de balle : L'appel de balle est la course effectuée par un joueur pour signifier qu'il attend le ballon. Souvent utilisé pour caractériser le jeu des attaquants. Ceux-ci peuvent faire des appels « dans le dos » de la défense (en profondeur), sur les côtés pour éventuellement centrer. Les appels permettent également de créer de fausses pistes pour désorganiser une défense et ouvrir des espaces pour les autres attaquants.

Appels croisés : Deux attaquants croisent leurs courses pour appeler la balle, ils essaient ainsi de désorganiser les défenseurs.

Arbitre : Personne qui veille au respect des règles.

Article détaillé : Arbitre (sport).
Arbitre assistant : C'est un collègue de l'arbitre. Il est au bord du terrain. Il indique les hors-jeu, où le ballon est sorti et à qui revient la remise en jeu, signale les fautes...

Arconada : Erreur commise lorsque le gardien de but se couche sur la balle mais que celle-ci lui glisse sous le corps. Ce terme fait référence au gardien Espagnol Luis Arconada, auteur d'une "bourde" semblable en finale de l'Euro 84 sur un coup franc de Michel Platini.

Avant-centre : Un joueur offensif qui est chargé de marquer des buts.


Ballon de football : Ballon sphérique destiné au jeu du football

Béton : Terme générique pour qualifier une tactique défensive. On dit d'une équipe qu'elle « bétonne » ou qu'elle pratique le « béton ». Cette stratégie est utilisée en général lors des dernières minutes d'un match à fort enjeu par une équipe menant d'un but d'avance.

Bicyclette : Tir de volée en extension où l'impulsion et le tir sont réalisés avec la même jambe ; les 2 jambes se croisent alors dans les airs. La bicyclette retournée (tête en bas, amorcée dos au but) est généralement considérée comme le geste le plus spectaculaire du football. Ce geste fut popularisé (et non pas inventé...) par le Brésilien Leonidas Da Silva, meilleur buteur de la Coupe du monde 1938. (Buts inscrits en bicyclette)

Biscotte : Terme désignant le carton jaune que l'arbitre sort pour avertir un joueur fautif.

Bundesliga : Championnat allemand. (Techniquement, le terme, signifiant « ligue fédérale », définit actuellement les deux premières divisions du championnat.)

But : Objectif même du football, le but consiste à faire passer le ballon au-delà de la ligne de but, entre les deux poteaux et sous la barre transversale.

Article détaillé : Loi 10 du football : but marqué.
But casquette : Désigne un but encaissé de façon stupide ou insolite.

But contre son camp (c.s.c) : Il s'agit du terme employé lorsqu'un joueur fait entrer le ballon dans ses propres buts. Le but est alors accordé à l'équipe adverse. Cette action étant involontaire, on accorde le but contre son camp au joueur fautif uniquement si celui-ci a fait entrer le ballon en changeant radicalement la course de celui-ci (une déviation est rarement reconnue comme but contre son camp).

But en argent : Le but en argent sert à départager deux équipes lors des prolongations. La première équipe qui mène à la fin d'une des deux périodes de la prolongation remporte la partie. Si l'égalité subsiste à la fin des deux périodes de 15 minutes, on a alors recours à une séance de tirs au but.

But en or : Le but en or sert à départager deux équipes lors des prolongations. La première équipe qui mène (donc qui marque) durant les prolongations remporte la partie. Si l'égalité subsiste à la fin des deux périodes de 15 minutes, on a alors recours à une séance de tirs au but. La règle du but en or fut appliquée pour la première fois lors du Championnat du Monde Junior disputé en Australie en 1993, puis abandonnée à l'issue de l'Euro 2000.

Buteur : C’est quelqu’un qui marque un but. Le terme de buteur sert également à désigner un joueur évoluant au poste d'avant-centre, dont le rôle est donc logiquement de marquer des buts.

Café crème : terme générique désignant un dribble ayant permis l'élimination rapide (et souvent humiliante) d'un adversaire (par un passement de jambes, un petit pont, etc.).

Calcio : Souvent utilisé à tort pour désigner le championnat italien, calcio est le mot italien pour parler du jeu de football.

Capitaine : Le capitaine est généralement assimilé au patron de l'équipe. Source de motivation pour ses coéquipiers, il est selon les textes l'unique personne habilitée à discuter avec l'arbitre (règle non-appliquée). Ses tâches administratives se résument plutôt au choix du terrain lors de l'engagement, et la réception du trophée.

Un arbitre distribuant un carton rougeCarton jaune : Premier avertissement délivré par l'arbitre à un joueur, le second débouche sur un carton rouge, synonyme d'expulsion.

Carton rouge : Sanction synonyme d'expulsion pour le joueur sanctionné.

Carton vert : Lorsque l'arbitre sort le carton vert, il autorise les médecins à venir sur le terrain. Le carton vert n'est plus utilisé par les arbitres depuis 2003.

Catenaccio : Terme italien (signifiant littéralement cadenas) qui désigne un système défensif très rigoureux renforcé par un libéro.

Caviar : Passe décisive qui est synonyme de but facile pour le joueur placé en position de marquer un but.

Centre : Consiste à envoyer le ballon dans la surface de réparation depuis les côtés pour chercher un attaquant, soit en l'air pour une tête, soit à raz de terre pour une reprise du pied. Les joueurs amenés à centrer régulièrement sont les ailiers et les arrières latéraux offensifs. Le centre est généralement déclenché après un débordement sur le côté. Il faut donc souvent dribbler son adversaire direct avant de pouvoir centrer.

Ciseau : Frappe réalisée en extension avec un mouvement de ciseaux des deux jambes permettant d'assurer l'équilibre (voir bicyclette).

Contre : Le contre est une action rapide, menée après l'échec d'une attaque adverse ou d'une récupération collective. L'équipe qui contre fait face généralement à une équipe déséquilibrée, désorganisée car en phase d'attaque. Le but est alors de remonter la balle le plus rapidement possible en jouant dans les espaces vides de la défense prise en contre.

Contrôle orienté : Contrôle de balle qui anticipe déjà le mouvement du joueur, il permet de dribbler un adversaire ou d'accélerer le rythme.

Coup-de-pied-arrêté : Ensemble des pénalités ou le temps est arrêté : corners, coup-franc et autres penlaty.

Corner ou coup-de-pied-de-coin : Coup de pied de coin provoqué lorsqu'un défenseur a touché en dernier la balle franchissant la ligne de but.

Coup-du-chapeau : Le fait, pour un même joueur, de réussir trois buts consécutifs dans le même match. En anglais : Hat trick. Cette définition est cependant contestée : certains ne considèrent les trois buts comme un coup du chapeau si aucun but d'un autre joueur ne s'est intercallé entre eux...

Article détaillé : Coup du chapeau.
Coup-du-foulard ou Rabona : Centre effectué en frappant le ballon derrière sa jambe d'appui, très esthétique, ce geste permet souvent de centrer avec son bon pied.

La préparation d'un coup francCoup-franc : Sanction pénalisant une faute. Certaines fautes commises dans la surface de réparation peuvent également donner lieu à un coup franc indirect. En revanche, tout coup-franc direct est converti en penalty si la faute est commise dans la surface. Les coup-francs directs peuvent être tirés directement au but, tandis que les coup-francs indirects se jouent en deux temps. Les joueurs adverses doivent se trouver à une distance d'au moins 9,15 mètres du ballon au moment du tir, et ils forment généralement un mur à cette distance afin de gêner le tireur. L'art du tireur de coup-franc consiste à contourner le mur. Michel Platini excellait dans ce domaine, mais aujourd'hui tous les observateurs sont d'accord pour désigner le lyonnais Juninho comme le meilleur tireur de coups franc du monde

Coupe du monde : Compétition réunissant les meilleures équipes nationales, organisée tous les 4 ans.

Article détaillé : Coupe du monde de football.
Coup-du-sombrero : Effectuer un petit lob par dessus l'adversaire pour le passer.

Couverture de balle : Capacité d'un joueur à garder le ballon en se mettant en opposition entre celui-ci et son adversaire direct. Cette technique permet, dans les matchs importants, de perdre du temps et entre autres de provoquer la faute suite à l'énervement de l'adversaire. Certains commentateurs sportifs considèrent que cette tactique constitue une obstruction.

Dégagement : Mettre le ballon en dehors de la zone défensive sous la pression de l'équipe adverse.

Déviation : (Jouer en) Jouer rapidement, en une touche de balle, directement vers un coéquipier. Le joueur se contente d'effleurer le ballon pour simplement dévier sa trajectoire.

Double contact : Passer le ballon en le touchant très rapidement deux fois, avec un seul ou deux pieds pour surprendre l'adversaire.

Dribble : Désigne la conduite de balle au pied ; par extension désigne le fait de passer un adversaire avec le ballon. Il existe de nombreuses façons différentes de dribbler ; le geste est en général esthétique, et suscite de l'admiration pour les joueurs doués dans ce domaine. L'archétype du dribbleur est l'ancien joueur brésilien Garrincha.

El regat (ou crochet) : Faire passer le ballon à côté de son adversaire pour l'éliminer.

Eredivisie : Le championnat des Pays-Bas de football de première division.

Extérieur : Frapper le ballon avec l'extérieur du pied, c’est-à-dire le côté droit pour le pied droit et le côté gauche pour le pied gauche. Opposé à la frappe intérieure du pied. A pour but de donner un effet "brossé" au ballon.

Espaldinha: consiste à devier ou contrôler la balle qui vous est lancée par le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rwdm47.go-forum.net
Admin
Admin


Messages : 35
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire du Football   Lun 13 Aoû - 17:25

Feinte de frappe : Amorcer une frappe de balle laissant penser à un tir ou à un centre pour finalement dribbler l'adversaire qui aura anticipé sur la frappe (en se protégeant notamment).

Flip flap : Faire passer le ballon à côté de son adversaire pour l'éliminer

Frappe enveloppée : Frapper le ballon en lui donnant de l'effet. Le ballon tourne sur lui même et adopte une trajectoire arrondie, ce qui le place hors de portée du gardien de but avant de retomber dans le but.

Frappe du cou de pied : Frapper le ballon avec le dessus du pied, ce qui donne une frappe sèche, sans effet : le ballon ne tourne quasiment pas pendant sa trajectoire. Frappe puissante par excellence.

Finale : Dernier match d'un tournoi, opposant les deux équipes étant parvenues à l'atteindre. L'équipe qui remporte la finale est déclarée vainqueur du tournoi.


Gardien de but : Joueur qui protège principalement les "cages". Il a le droit de se servir de ses mains dans la surface de réparation. Le gardien de but n'a pas le droit de prendre le ballon avec ses mains quand un joueur lui passe le ballon "au pied",quand il n'est pas dans sa surface de réparation et quand il avait déjà le ballon dans ses mains. Le gardien de but ayant le privilège de pouvoir utiliser les mains, il porte un maillot de couleur différente de ses partenaires. On estime généralement qu'il n'y a pas de grande équipe sans un grand gardien. En outre, on considère souvent l'ancien gardien soviétique Lev Yachine comme le plus grand gardien de l'histoire du football.

Grand pont : consiste à glisser le ballon d'un côté de l'adversaire, et à le récupérer après l'avoir contourné de l'autre côté.

Hocus Pocus : Dribble consistant à faire passer le ballon en arrière du pied d'appui avec l'autre pied et le rabattre vers l'avant tout en gardant les jambes croisées (comme en coup du foulard).

Hors-jeu : Un joueur est dit hors-jeu lorsque, au départ du ballon, il se trouve plus près de la ligne de but adverse qu'à la fois le ballon et l'avant-dernier défenseur (le gardien de but comptant comme défenseur). Un joueur ne peut être hors-jeu dans sa moitié de terrain. Un joueur est dit en position de hors-jeu passif lorsqu'il se trouve effectivement en position de hors-jeu mais n'influence pas le déroulement du jeu. Un joueur ne sera pas sanctionné hors-jeu sur un ballon reçu directement par une rentrée de touche, un coup de pied de but et un coup pied de coin.

Article détaillé : Loi 11 du football : le hors-jeu.
Hourra football : Lorsqu'une équipe ou les deux équipes se livrent complètement avec enthousiasme, sans vraiment tenir compte d'une stratégie de jeu mais en espérant que la dynamique de motivation permette de faire la différence au score.

Hold-up :Match ou une équipe perd contre son adversaire malgré le fait qu'elle a largement dominée ce match

Libéro : Défenseur central non astreint à un marquage individuel strict (stoppeur) qui a la charge de couvrir l'ensemble de sa défense. Certaines tactiques récentes ont repris le terme de libéro du milieu pour désigner le milieu de terrain défensifs ; c'est un abus de langage. Un libéro est toujours derrière sa défense, tandis qu'un milieu défensif est devant cette dernière.

Liga : Championnat espagnol. (voir Championnat d'Espagne de football)

Ligue 1 : Championnat de France de première division. A remplacé le terme D1'. (voir Championnat de France de football)

Lob : Le lob est récurrent dans les sports de ballon. Cela consiste à faire passer la balle par dessus l'adversaire. Dans le cadre du football, il faut passer le ballon par dessus le gardien, et marquer.

Lunette : Désigne la lucarne du but, c’est-à-dire l'angle poteau / barre transversale. Les buts inscrits en envoyant le ballon dans la lucarne sont particulièrent appréciés du public.


Madjer : Marquer un but en frappant le ballon avec le talon. Terme venant du nom de Rabah Madjer, auteur d'un but similaire en finale de coupe d'Europe en 1987 avec le FC Porto. (Vidéo du but original)

Main : Terme employé pour qualifier les fautes où les joueurs font action de jeu avec une partie du membre supérieur.

Main de Dieu : Marquer un but de la main. Ce terme est employé à la suite du but accordé à Diego Maradona inscrit de la main lors du Mondial 1986 au Mexique face à l'Angleterre.

Article détaillé : Main de Dieu (but).
Marquage : Marquer un joueur consiste à défendre sur lui, en le collant "à la culotte". Le joueur a généralement un joueur adverse précis à marquer, on parle alors de marquage individuel ou alors il doit marquer une zone spécifique du terrain, il s'agit alors de marquage de zone.

Un meneur de jeu s'apprêtant à effectuer une frappe Match d'ouverture: Premier match d'un grand tournoi. C'est soit le tenant du titre, soit le pays hôte qui y participe.

Match nul : Quand un match est terminé avec un score de parité comme par exemple 1 :1, c’est un match nul.

Meneur de jeu : Joueur souvent placé en retrait des attaquants, au centre du terrain, il est l'animateur du jeu. Il doit faire le lien entre la défense et l'attaque, distribuer les passes et orienter le jeu. Joueur généralement très libre dans son positionnement, il est peu sollicité par le replacement défensif et la récupération pour se consacrer à la construction. Il est complété tactiquement par un ou plusieurs milieux récupérateurs qui eux s'occupent de récupérer le ballon. Ils portent souvent le numéro "10" comme Michel Platini, Zinedine Zidane, Diego Maradona ou Ronaldinho.

Mercato : Marché en Italien. C'est le mot qui désigne la période des transferts. Habituellement avant la reprise de la saison et pendant la trève hivernale.

Mi-temps : Pause entre les deux périodes de jeux de 45 minutes. Le terme désigne également chacune de ces deux périodes (première mi-temps, deuxième mi-temps, voire troisième et quatrième mi-temps dans le cas d'une prolongation). Elle dure 15 minutes entre la première et la deuxième mi-temps.

Milieu récupérateur : joueur placé devant la défense et qui doit contrer l'adversaire au milieu du terrain.

Obstruction : Geste fautif consistant à s'opposer physiquement entre un joueur adverse et le ballon pour l'empêcher de s'en emparer. L'obstruction est systématiquement sanctionnée. Elle vaut souvent un carton jaune au joueur qui la commet, voire un rouge si elle est particulièrement violente ou si elle témoigne d'une attitude d'anti-jeu.

Onze d'or : Surnom de l'équipe nationale hongroise de la première moitié des années 1950.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rwdm47.go-forum.net
Admin
Admin


Messages : 35
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire du Football   Lun 13 Aoû - 17:26

Panenka : Style de penalty inventé par le tchèque Antonin Panenka, il consiste à tirer le penalty en réalisant une pichenette du coup-de-pied sans élan afin de tromper le gardien (si celui-ci a choisi de plonger en prévision d'une frappe puissante). (Vidéo de l'original, inscrit par Antonin Panenka)

Papinade : Reprise de volée acrobatique se terminant par un but superbe. Ce geste tire son nom de l'attaquant Jean-Pierre Papin.

Passe à dix : Faire tourner le ballon entre coéquipiers pour priver l'adversaire de celui-ci, humiliant pour l'adversaire surtout si le public s'en mèle en scandant olé ! à chaque passe.

Passe décisive : Dernière passe avant que le buteur ne marque un but. Une passe est donc considérée comme décisive a posteriori si le joueur qui l'a reçue marque un but dans la foulée, sans avoir perdu ni passé le ballon entre-temps. Elle est également comptabilisée statistiquement pour le joueur qui l'a effectuée, car celui-ci a en général du mérite d'avoir pu placer un coéquipier dans la position de marquer.

Passement de jambe : Dribble consistant à troubler l'adversaire en décrivant un cercle autour du ballon avec le pied mais sans le toucher. Spécialité du Brésilien Ronaldo

Penalty : C'est un coup de pied de réparation sanctionnant une faute commise dans la surface de réparation. L'exécuteur se trouve seul face au gardien, à 11 mètres en face du centre des buts (voir la règle du penalty pour plus de précisions).

Petit pont ou Panna ou Nutmeg : consiste à faire passer le ballon entre les jambes d'un adversaire

Poule / Phase de poules : Une poule est un mini championnat disputé en prélude d'une compétition afin de ne pas voir les équipes disparaître de la compétition dès le premier match, mais aussi de pouvoir préparer les équipes pour le reste de la compétition. En général, les poules sont des groupes de 4 équipes qui se rencontre chacune une fois, soit 3 matchs par équipe. Dans un grand tournoi ou compétition il y a souvent des phases de poules. Les équipes sont divisées en groupes de quatre ou cinq équipes. Chaque équipe joue contre les autres équipes dans le groupe. Les dernières équipes sont éliminées. Les autres (la première ou la deuxième) accèdent au tour à élimination directe ou à une autre phase de poules.

Pont : voir petit pont et grand pont

Pousser : Pour une équipe menée au score dans les dernières minutes d'un match important qu'elle ne doit pas perdre, s'efforcer de marquer coûte que coûte en jouant d'une manière extrêment offensive. Voir une équipe pousser en fin de match est en général spectaculaire car le ballon est constamment aux abords de la surface de réparation, ce qui rend un but possible à tout instant.

Poteau rentrant : On dit qu'il y a poteau rentrant lorsque le ballon frappe le poteau du but avant de rebondir en rentrant dans le but lui-même. De la même façon, on parle de transversale rentrante si le ballon rebondit sur la barre transversale avant de rentrer. À l'inverse, il y a poteau sortant si le ballon, heurtant le poteau, est repoussé en-dehors du but.

Premier League : 1re division du championnat anglais (voir Championnat d'Angleterre de football).

Pressing : Terme tactique qui signifie que l'équipe essaie de presser l'adversaire aussitôt qu'elle a perdu le ballon afin de le récupérer le plus vite possible et d'éviter de se mettre en danger. Une équipe qui presse risque de se faire prendre en contre ; qui plus est le pressing épuise rapidement les joueurs qui l'exercent, ce qui le rend difficilement praticable pendant tout un match. Terme lié à la récupération.

Prolongation : Période de temps supplémentaire en cas d'égalité entre deux équipes lors d'un match qui doit se conclure par une victoire. La prolongation est une période de deux fois quinze minutes. En cas d'égalité à l'issue des prolongations, on procède à une séance de tirs au but.

Protège-tibia : Plaque de protection portée par de nombreux sportifs, comme les footballeurs ou les rugbymen, afin de protéger leur tibia de chocs directs. En principe obligatoire.

Récupération : Il s'agit de tout ce qui touche à la récupération du ballon. La tâche des joueurs destinés à la récupération est de se repositionner défensivement, de couper les possibles transitions entre joueurs adverses, de les presser pour récupérer le plus rapidement et le plus haut possible la balle afin de pouvoir attaquer dans des conditions optimales.

Relance : Une fois le ballon récupéré par la défense, le joueur doit repartir à l'attaque. Il effectue une "relance" qui doit ramener son équipe vers l'attaque. Le gardien de but peut effectuer une relance à la main. Il existe deux types de relance, la relance à l'anglaise, c’est-à-dire que le défenseur ou le gardien dégage le ballon devant par une longue passe, vers les attaquants. La relance constructive, développée par le 4-3-3, consiste à passer par le milieu de terrain par le biais de passes courtes et rapides. Cette dernière est fortement utilisée pour déstabiliser l'équipe adverse.

Remplaçant : C’est un joueur, qui prend la place d’un autre joueur de l’équipe parce que celui-ci est blessé, ou parce que l’entraîneur veut modifier le schéma de jeu, redonner du souffle à son équipe avec un joueur qui n’est pas fatigué, ou encore le joueur sorti l’est parce que le entraîneur n’est pas content de lui.

Renard des surfaces : Vocable désignant les buteurs efficaces dans la surface de réparation.

Reprise de volée : Frapper le ballon avant qu'il ne retombe au sol. Reprendre juste après le rebond est une demi-volée. Ce geste donne des buts spectaculaires : voir notamment les papinades de Jean-Pierre Papin.

Rétro : Voir Bicyclette.

Roulette : Double contact enchaîné avec le ballon en rotation pour éliminer un défenseur sans perdre de vitesse en décalant sa course d'un mètre environ. Le joueur commence par mettre un pied sur le ballon pour stopper sa course, puis pose ce même pied au sol. Il prend alors appui pour effectuer un rotation complète pendant que le 2ème pied ratisse le ballon (pose le pied dessus et le fait rouler vers l'arrière, au moment où le joueur fait dos à son défenseur), spécialité de Zinedine Zidane. (Roulettes effectuées par Zidane)

Serie A : Championnat italien de première division.

Scudetto : Terme signifiant écusson en italien. En football, le scudetto fait référence au drapeau italien que l'équipe victorieuse du championnat d'Italie gagne le droit de porter sur son maillot tout au long de l'année suivante. Gagner le scudetto signifie donc remporter le championnat.

Seal Dribble en français Dribble de l'otarie:technique maitrisé par le brésilien Kelton,cela consiste à mettre le ballon sur son front et a dribbler les adversaires en maintenant le ballon sur sa tete comme le ferait une otarie avec une balle.

Stade : C'est dans un stade que l'on peut jouer au football (et les supporters y sont aussi). Exemple de stade : L’«Allianz Arena» à Munich, dans lequel le match d’ouverture de la Coupe du monde 2006 sera joué.

Surface de réparation : L'appellation surface de réparation en football désigne la limite en dedans de laquelle une faute entraine un pénalty, c’est-à-dire réparation de la faute. Réparation signifie « rétablir sa vigueur première » (v. 1370), puis il a un sens juridique apparu en 1538, et de là une spécialisation en sport dès 1906.

Tacle : de l'anglais tackle, de to tackle, empoigner. Action de s'emparer, avec le pied ou la semelle, du ballon dans les pieds de l'adversaire, sans risquer de le blesser. S'il est violent ou fait par derrière, le tacle peut se traduire par l'expulsion de son auteur.

Talonade : Passe ou tir effectué avec le talon.

Temps additionnel : à la fin d'une mi-temps ou d'une période de prolongation, l'arbitre peut attribuer du temps additionnel pour continuer le jeu. Ce temps supplémentaire est justifié par des périodes d'arrêt de jeu ou lorsque des remplacements en cours de match sont effectués (à raison de 30 secondes par remplacement).

Temps règlementaire : la durée d'un match de football de 90 minutes coupé en deux mi-temps de 45 minutes et d'éventuels temps additionnels et de prolongations.

Tirs au but : Lors d'un match, si les deux équipes sont à égalité de buts à la fin des prolongations, ils doivent passer par les tirs au but. Ainsi, cinq joueurs de deux équipes sont nommés. Les tirs au but continuent jusqu'à ce qu’il y ait une avance d’un but pour une équipe.

Toque : Terme sud-américain qui désigne un jeu à une touche de balle, très rapide et très technique.

Toss : Tirage au sort par un lancer (toss) d'une pièce. L'équipe qui le gagne choisira soit d'engager le premier, soit de choisir la surface du terrain sur laquelle elle se positionne en première mi-temps. Il y a un nouveau toss au début des prolongations et avant les tirs au but

Touche : Remise en jeu de la balle à la main lorsque celle-ci sort du terrain par les côtés. Ce terme désignait autrefois le joueur qui touchait la balle le premier hors des limites du terrain, cela octroyait à son équipe le droit de la remettre en jeu.

Une-deux : Redoublement de passe entre deux joueurs en une touche de balle et ceci très rapidement. Il peut également y avoir trois passes "une-deux-trois". Très déstabilisant pour les défenses car il permet souvent de créer le décalage et le surnombre.

Verrou : Cette tactique défensive mise au point dans les années 1930 par les Suisses (on parle de "verrou suisse") s'appuie sur 4 défenseurs, 2 milieux de terrain (ou inters), 4 avants.

Virgule: geste technique feinté consistant à pousser la balle de l'extérieur du pied pour la ramener sur l'intérieur du pied. Ronaldinho a grandement popularisé ce geste.

Volteretinha :est un geste consistant à contrôler et à retenir le ballon avec le pied et de faire ensuite une roulade avant sur le sol tout en maintenant le ballon bloqué dans le pied. Le Brésilien Ronaldinho a fait les beaux jours de la Volteretinha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rwdm47.go-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dictionnaire du Football   Aujourd'hui à 10:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire du Football
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Football américain (NFL)
» Nike ravit le maillot de l'EDF de football à Adidas
» Dictionnaire des termes utilisés en pêche au leurre
» Quand les grands clubs se servent dans le vivier du football
» Louhans / Football Manager 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ENTRAINEUR - TRAINER-
Sauter vers: